SERVICES

Elle consacre sa pratique au droit de la famille depuis plus de 30 ans, et plus particulièrement pour les cas suivants :

icon

Divorce

icon

Litige entre
conjoints de fait

icon

Garde d'enfants

icon

Pension alimentaire

Partage des biens

icon

Entente à l'amiable

icon

Représentation
devant les tribunaux

icon

Deuxième opinion

icon

Accompagnement en parallèle à la médiation

À PROPOS

Me Nicole Parent est une avocate passionnée qui saura être à l’écoute de vos besoins et vous accompagner sur le plan juridique dans les moments les plus difficiles. Son expérience et sa compétence vous permettront d’en ressortir gagnant par un règlement ou un jugement.

En plus de pratiquer le droit de la famille depuis plus de 30 ans, Me Nicole Parent a également plaidé dans d’importants dossiers en droit civil et en droit successoral.

Ayant exercé sa profession à la Ville de Laval durant plusieurs années, au sein du cabinet Parent Coutlée, Me Parent est maintenant établie à Boisbriand depuis 2014.

QUI EST ME NICOLE PARENT?

Me Nicole Parent est une avocate passionnée qui saura être à l’écoute de vos besoins et vous accompagner sur le plan juridique dans les moments les plus difficiles. Son expérience et sa compétence vous permettront d’en ressortir gagnant par un règlement ou un jugement.

En plus de pratiquer le droit de la famille depuis plus de 30 ans, Me Nicole Parent a également plaidé dans d’importants dossiers en droit civil et en droit successoral.

Ayant exercé sa profession à la Ville de Laval durant plusieurs années, au sein du cabinet Parent Coutlée, Me Parent est maintenant établie à Boisbriand depuis 2014.

MISSION

ÉCOUTER
RÉFLÉCHIR
PROPOSER
AGIR

CAUSES MARQUANTES

Par son travail, sa détermination, ses convictions et ses arguments, Me Parent a su faire avancer le droit de la famille et le droit successoral dans des causes qui, encore à ce jour, constituent des références, tant en doctrine qu’en jurisprudence.

À une époque où il suffisait pour un parent d’invoquer l’absence de communication entre les parents pour faire obstacle à l’octroi d’une garde partagée, Me Parent a eu l’idée d’instaurer un « cahier de communication » pour le parent réclamant une garde partagée afin d’améliorer les communications et les rapports entre les parents en ce qui concerne l’évolution et l’éducation de leur enfant.

Ce moyen mis en place, qualifié d’idée positive par le tribunal, a permis au parent (requérant) d’obtenir une des toutes premières ordonnances de garde partagée en l’absence de consentement de l’autre parent. Ce jugement « inédit », à cette période, pour la garde partagée a également donné naissance aux ordonnances à l’égard du « cahier de communication » .[B. (L.) c. L. (D.)]

À la suite du décès d’un participant au régime de retraite de l’Université de Montréal, Me Parent, avocate du liquidateur, a contesté le statut de conjointe de fait réclamé par une personne qui prétendait avoir vécu maritalement durant trois ans avec le défunt avant son décès. Le tribunal, appelé à déterminer les critères d’une vie maritale, a déclaré qu’il n’y avait pas eu cohabitation, ni secours mutuel, et que la défenderesse devait rembourser les sommes perçues au liquidateur, ce qui a permis à la succession de recevoir le paiement de la prestation de retraite pour les ayants droit, en l’absence de conjointe.

Parallèlement à ce recours, le liquidateur a fait rejeter une action en contestation du testament intentée par la défenderesse et le tribunal a statué sur les conditions de validité d’un testament olographe. [Raymond Auger, ès qualités de liquidateur à la succession de feu Frank Auger c. Comité de retraite du régime de retraite de l’Université de Montréal, Université de Montréal et Ginette Pelletier]

Dans le cadre d’une demande de partage de biens indivis introduite par le demandeur, Me Parent, représentant la partie adverse, est parvenue à convaincre le tribunal qu’une société en participation avait existé entre les parties pour la période où celles-ci ont fait vie commune (8 ans) et travaillé ensemble comme traducteurs professionnels, alors que les revenus produits avaient été accumulés dans la société d’un seul des conjoints.

L’intention de s’associer, les apports de chacun des associés ainsi que le partage des pertes et profits sont des conditions essentielles à une société tacite dont la défenderesse, représentée par Me Parent, a fait la preuve dans la présente affaire. Le tribunal a ordonné le partage égal entre les parties des actifs nets composant ladite société. Il s’agit d’une des premières décisions concluant de façon positive à l’existence d’une société tacite entre conjoints de fait. [Raymond Angers c. Maryse Gagnon et Traductions Angers limitée et Traductions Concorde inc.]

Dans le cadre d’un divorce, à la suite d’un mariage de neuf ans, Me Parent a argumenté pour faire déclarer financièrement autonome la créancière alimentaire (bénéficiaire). Le tribunal a fixé un terme à la pension alimentaire, accordé une somme globale, et exposé une démarche pour évaluer l’autonomie financière de la créancière alimentaire à la suite de la rupture.

Ce jugement fait également jurisprudence quant à la question des récompenses en société d’acquêts (revenus provenant de l’exploitation d’une entreprise propre à l’un des époux | article 457 Code civil du Québec).[D. G. c. M. F.]

PARCOURS PROFESSIONNEL

ÉDUCATION :

BACCALAURÉAT EN DROIT
À L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

1984 Faculté de droit

BARREAU DU QUÉBEC

1985 Année d'admission au Barreau

ENSEIGNEMENT :

ÉCOLE DU BARREAU DU QUÉBEC, 1992 à 1995

- Le Barreau et la pratique professionnelle - Droit civil 1

- Déontologie, consultation et recherche

- Les aspects financiers de la pratique du droit

CONFÉRENCE ET PUBLICATIONS :

2015

L’évolution de la jurisprudence en matière de garde d’enfant et demandes accessoires (Congrès des juges de la Cour du Québec – Chambre de la jeunesse)

Service de la formation continue, Barreau du Québec, Développements récents en droit familial (Éditions Yvon Blais) :

2010

L’expertise psycholégale ou psychosociale à la Chambre de la famille

2002

Les frais particuliers, mais qu'est-ce qui est particulier?

1999

Effet de la retraite et de la préretraite sur le paiement de la pension alimentaire à l'ex-conjointe: une revue de la jurisprudence des dix dernières années

1998

L'application des nouvelles règles de fixation des pensions alimentaires à compter du 1er mai 1997

1998

Autres conférences données aux avocats du Barreau des districts de Hull, Saint-Jean, Sorel, Laval, Montréal et Québec ainsi qu'aux juges de la Cour Supérieure du Québec siégeant en Chambre de la famille sur les lignes directrices applicables en matière de fixation de pension alimentaire pour enfants

ACTIVITÉS PARAPROFESSIONNELLES :

2000 à ce jour

Présidente du conseil d’administration du Centre communautaire juridique de Montréal

2010 à 2011

Présidente de la section famille, division Québec, de l’Association du Barreau canadien

2006 à 2014

Membre du Comité de discipline du Barreau du Québec

1992 à ce jour

Membre de l’Association des avocats et avocates en droit familial du Québec

2004 à 2014

Présidente (2013 à 2014) et membre (2004 à 2014) du conseil d’administration de la Caisse Desjardins des Grands boulevards de Laval

2005 à 2011

Membre de l’Association du Barreau canadien

1998 à 1999

Présidente du comité de liaison du Barreau de Laval avec la Cour Supérieure du Québec

LIENS UTILES